Waterloo, la bière du 18 juin.

image-1492677_500En 2015, nous célébrions le bicentenaire de la plus célèbre bataille de l’ère napoléonienne. Mais aux bruits et fureurs des combats passés, intéressons-nous à la petite histoire d’une belle brasserie artisanale, qui a peut-être décidé du vainqueur de Waterloo.

La brasserie Waterloo est certes beaucoup plus ancienne que le nom du fait historique auquel on l’associe. C’est au Moyen Âge qu’elle a vu le jour dans la ferme de Mont-Saint-Jean, et ensuite (par noces !) à la brasserie du Marché à Braine L’Alleud, avant de revenir à la ferme. Pas moins de deux cents brasseries (souvent à la production très locale, voire familiale) produisaient sur le territoire, développant ainsi une sévère concurrence.

Riche de sa double fermentation et réputée pour son eau pure, la qualité de son malt et la douceur de son houblon, les bières de Waterloo étaient reconnues comme un remède revigorant, redonnant du tonus aux malades convalescents, et en 1815 de la bravoure aux soldats.

On ne s’étonnera donc pas que le Duc de Wellington, la veille de la fameuse bataille, établisse ses quartiers tout près de la brasserie et permette à ses hommes de puiser dans les réserves de la Ferme de Mont-Saint-Jean, donnant force et courage pour le rude lendemain qui les attendait. Avec la Victoire en ce 18 juin 1815, la légende de la Waterloo était ancrée.
La Waterloo a rejoint depuis peu la prestigieuse sélection des « Finest Craft Beers » d’Anthony MARTIN, qui entend préserver ainsi le fleuron brassicole qui fait la réputation du Brabant, et valoriser tout l’art des microbrasseries régionales. C’est pour elle une reconnaissance de son originalité et de ses qualités artisanales, mais surtout une garantie de sa pérennité et de sa notoriété croissante auprès des amateurs de bières fines et exclusives.

La bataille de Waterloo est entrée dans l’Histoire comme la bataille la plus terrible et surtout décisive pour mettre fin à l’épopée napoléonienne, et la date du 18 juin 2015 a résonné dans toutes les mémoires le bicentenaire de cet affrontement aussi symbolique que sanglant qui fit quelque 38.000 morts dans les vastes plaines aux alentours du village de Mont-Saint-Jean, dans les villages de Waterloo, Braine l’Alleud, Plancenoit, Genappe et Lasne.

Une bière de ferme, un breuvage de courage

EA-0021La bière Waterloo est aujourd’hui de nouveau brassée avec soin dans la ferme de Mont-Saint-Jean, le célèbre “ hôpital des Anglais ” de la bataille de Waterloo. Plus que jamais, cette bière de grande qualité est symbole d’authenticité, d’artisanat et de courage. La microbrasserie est réputée pour son savoir-faire et sa gamme de produits qui reste volontairement de dimension artisanale.

Il s’agit d’une microbrasserie dotée de cuves en cuivre et d’une capacité de 3 500 hl de bière par an. La bière est produite essentiellement avec des ingrédients provenant de la terre brabançonne (30% de blé), et sous peu, du site même du champ de bataille. Seul le houblon est produit actuellement dans les Flandres (mais il pousse de nouveau au cœur de la ferme). Des maîtres brasseurs réputés, dont Willem Van Herreweghen et Edward Martin, président aux destinées de cette brasserie de Waterloo, véritable cœur d’un espace historique récréatif et gastronomique admirablement rénové.

Le site classé de Mont-St-Jean est un agréable but de visite familial : outre la micro-brasserie, cette majestueuse ferme brabançonne comporte un comptoir de produits brassicoles et régionaux, un musée unique dédié à la bravoure (qui expose notamment des instruments chirurgicaux de l’époque), une salle de dégustation au-dessus des tunnels échappatoires, une magnifique grange évènementielle et un restaurant-brasserie avec une terrasse grandiose qui domine le champ de bataille.

Waterloo, surtout la victoire du goût

La Waterloo Récolte, réplique fidèle de la bière du Champ de Bataille 1815, est brassée à base de 30% de blé. Cette bière de ferme est une blonde de 6% légèrement trouble, très agréable et rafraîchissante.

La Waterloo Triple Blonde, à triple fermentation : Son goût étonne par son amertume légère et sa douceur en bouche, malgré ses 8 degrés d’alcool. Cette bière cache sa robustesse et son caractère vif sous une saveur légèrement fruitée, une belle mousse fi ne et une rondeur de goût. Elle se déguste également en accompagnement de plats, par exemple, de viandes rouges.

La Waterloo Strong Dark, à double fermentation : Plus corsée que sa soeur blonde, elle offre des arômes riches et épicés et un goût puissant légèrement caramélisé, grâce à ses malts torréfiés. D’une belle robe sombre et d’une mousse dense, onctueuse, c’est une bière au caractère trempé, idéale pour les moments de victoire. Elle se marie évidemment très bien avec les fromages (préférence pour les pâtes molles), mais aussi les sushis.

La Waterloo Strong Kriek est la nouvelle bière belge artisanale créée à la ferme de Mont-Saint-Jean. Notre maître-brasseur a élaboré la recette parfaite entre une bière de haute fermentation et un authentique lambic de cerise. Un brassage unique, un goût fruité équilibré et un caractère fort. Une kriek plus puissante que jamais !

 

Unknown-1