La douce voisine du Beffroy

La Bourgogne des Flandres occupe une place toute particulière dans le paysage brassicole brugeois. Elle propose une expérience quasi unique actuellement. 
Bourgogne des Flandres

Bourgogne des Flandres

Le précieux breuvage

Découvrez l’archétype de la tradition flamande des bières de coupage, où bières jeunes et vieilles sont judicieusement mélangées pour obtenir l’équilibre parfait.

À la brasserie Bourgogne des Flandres située dans le cœur de Bruges, la ‘Bourgogne des Flandres Pure’, une bière brune de haute fermentation, est mélangée avec du lambic provenant de la Brasserie Timmermans, la plus ancienne brasserie de lambic au monde. Ce lambic, vieilli plus de douze mois dans des fûts en bois de chêne, donne à la Bourgogne des Flandres une agréable touche aigre-douce.

Avec ses 5 % de volume d’alcool, la Bourgogne des Flandres est une bière noble, riche en goût et idéale comme bière d’apéritif, ni trop lourde ni trop légère.

Des racines à la lumière À l’aube de la Première Guerre mondiale, la dynastie des brasseurs Van Houtryve marque de son empreinte la tradition brassicole brugeoise avec pas moins de trois brasseries à son actif: Den Os, La Marine et Ten Ezele. Ce qui n’est pas étonnant car à cette époque, le nombre de brasseries culminait à Bruges avec 34 brasseries actives. C’est durant cette période de gloire, en 1911 juste avant la Première Guerre mondiale, que le fleuron de la Brasserie Den Os vit le jour. Avec la Bourgogne des Flandres, la Brasserie Den Os brassait une authentique bière rouge-brun de Flandre occidentale. Sa création était un défi pour le jeune brasseur et sa réussite devait asseoir sa réputation d’artisan : il développa donc un procédé de brassage unique qu’on appellera plus tard “infusion de Lambic”, en mélangeant une sélection des meilleurs lambics à une bière brune de haute fermentation. Après des mois de maturation dans des fûts de chêne, il obtint une bière brune savoureuse garnie d’une mousse onctueuse, qu’il baptisa “ Bourgogne des Flandres ”, en hommage à la duchesse Marie, ainsi qu’à l’opulence de la Flandre. La Bourgogne des Flandres parviendra à résister à l’énorme popularité des pils après la Première Guerre mondiale et aux ravages causés lors de la Seconde Guerre mondiale, mais en 1957, Pierre Van Houtryve ferme les portes de la brasserie. La recette de la Bourgogne des Flandres est en effet transmise, sous l’œil attentif de Michel Van Houtryve, à d’autres brasseries familiales, avant de la confier dans les années 1980 à Timmermans,  la brasserie de lambic la plus ancienne au monde. Cette dernière sera ensuite reprise dans les années nonante par Anthony Martin, propriétaire de la Brasserie John Martin. La Bourgogne des Flandres entre ainsi dans la « Finest Beer Selection » et retrouve aujourd’hui sa reconnaissance d’antan. Son succès ne s’est jamais démenti et elle a même obtenu en 2009 la plus haute cotation (trois étoiles !) du prestigieux jury des sommeliers de l’iTQi (International Taste & Quality Institute). Finalement 60 ans après la fermeture de la brasserie Den Os, la Bourgogne des Flandres retourne au cœur de sa ville natale, à Bruges de nouveau grâce à l’intervention d’Anthony Martin, qui a acheté en 2012 l’ancien bâtiment du CPAS dans la Kartuizerinnenstraat. Il y fait construire une nouvelle brasserie urbaine dans le grenier de ce bâtiment historique situé à seulement deux minutes de marche du beffroi auquel elle est intimement liée. C’est là que la Bourgogne des Flandres est à nouveau brassée par les maîtres brasseurs Thomas Vandelanotte et Edward Martin depuis le 16 novembre 2015, à deux pas de la brasserie Den Os d’origine.   « Meet the brewer » Bourgogne des Flandres Les travaux de restauration de l’immeuble historique sont terminés, et à un jet de pierre du beffroi, la brasserie Bourgogne des Flandres est accessible au public. Les artisans qui font vivre la Bourgogne des Flandres vous proposent de partager leur patrimoine et les visiteurs peuvent même rencontrer les jeunes maîtres brasseurs à l’œuvre et discuter avec eux. La visite guidée interactive d’une quarantaine de minutes dévoile beaucoup de détails passionants sur le processus de brassage et l’histoire de cette bière brugeoise légendaire. Vous gouterez les matières premières et le produit fini bien sûr, mais assisterez même au brassage et à la fermentation ouverte. Un jeu est même prévu au cours de la visite pour amuser les enfants. La brasserie organise également pour les groupes des ateliers pour apprendre à assembler sa propre Bourgogne des Flandres, un mélange entre une bière brune de haute fermentation et du lambic. Grâce à son emplacement central et vue sur la ville de Bruges, son agréable restaurant avec terrasse le long des canaux, cette brasserie est certainement la brasserie la plus romantique au monde. A découvrir absolument… Visitez la Brasserie