La Bourgogne des Flandres de nouveau brassée à Bruges après presque 60 ans

news-20151118Aujourd’hui s’écrit une nouvelle page d’histoire à Bruges. Grâce à Anthony Martin, et après presque 60 ans, la Bourgogne de Flandres fait de nouveau son entrée à Bruges, car le Brugeois Thomas Vandelanotte, jeune maître brasseur de la Bourgogne des Flandres, a réalisé le premier brassin officiel de la Bourgogne des Flandres dans le grenier de la nouvelle brasserie urbaine.

Aujourd’hui, le Brugeois Thomas Vandelanotte a de nouveau brassé, après 60 ans d’absence, la Bourgogne des Flandres à Bruges pour la brasserie John Martin. Ce jeune maître brasseur est, après une formation intensive à la brasserie Timmermans, tout à fait prêt à accomplir cette tâche importante.

La Bourgogne des Flandres est une bière très particulière dans le paysage brassicole belge. C’est un exemple typique de la tradition flamande des bières de coupage où bières jeune et vieille sont mixées consciencieusement pour obtenir un équilibre parfait. Pour la Bourgogne des Flandres, une bière brune à fermentation haute est mélangée avec du lambic de la brasserie Timmermans. Cette bière à fermentation spontanée donne à la Bourgogne des Flandres une touche acidulée rafraîchissante. Même si la Bourgogne des Flandres ne titre que 5% en volume d’alcool, c’est une bière noble au goût plein. Une bière d’apéritif idéale.

D’origine brugeoise

La Bourgogne des Flandres était jadis brassée par la famille Van Houtryve dans la brasserie Den Os. Il y a même eu un moment où deux brasseries brugeoises produisaient la bière en même temps : Pierre Van Houtryve dans la brasserie Den Os et son frère Etienne Van Houtryve dans la brasserie La Marine. Après 6 générations, Pierre Van Houtryve a fermé en 1957 la brasserie d’origine Den Os dans la Raamstraat.

Mais la Bourgogne des Flandres a subsisté. Ce fut son fils Michel qui fit produire le fleuron de la brasserie auprès d’autres brasseries familiales. Dans les années 80, la bière est arrivée entre les mains de la brasserie de lambic Timmermans et, par la suite, chez John Martin. Jusqu’à ce jour, seules les caves de « ‘t Bourgondisch Cruyce » et le commerce de vin Feys-Vanacker témoignaient encore de ce passé brassicole, mais tout cela change maintenant.

Anthony Martin a fait l’acquisition de l’ancien bâtiment du CPAS en 2012 en vue d’y installer une nouvelle brasserie urbaine. Au mois de juin de cette année, l’installation de brassage a été hissée de façon spectaculaire avec une grue au-dessus du Dijver, pour être installée dans le grenier du bâtiment. La nouvelle brasserie ouvrira ses portes au public au printemps 2016.

« Installer une brasserie dans un grenier, c’est une chose, redonner vie à une ancienne brasserie brugeoise avec vue sur le Beffroi en est une autre ! », a déclaré Anthony Martin, CEO de John Martin. « Notre brasseur Thomas Vandelanotte réalisera les premiers brassins conjointement avec Edward Martin en attendant l’ouverture officielle au public. Dès que la brasserie sera ouverte au public, tous les Brugeois et amateurs de bière du monde entier pourront suivre le processus de brassage « en direct ». Ils pourront littéralement suivre le brassage en regardant par-dessus l’épaule de Thomas. Lorsqu’il ajoutera du houblon au brassin, ils pourront renifler les arômes sensationnels du houblon frais ».

http://www.bourgognedesflandres.be/

À propos de John Martin SA

John Martin est installé en Belgique depuis 1909 et est connu pour son vaste assortiment de bières spéciales, notamment Gordon Finest Beers, Guinness, Martin’s Pale Ale, Bourgogne des Flandres, Timmermans et Waterloo. Au total, environ 64 bières exclusives. Depuis 2004, John Martin SA est dirigée par Anthony Martin. Depuis la création d’« Anthony Martin’s Finest Beer Selection », John Martin SA a doublé son chiffre d’affaires.

anthonymartin.be