Guillaume Dilley : « Je vais aborder Ypres avec humilité »

Engagés sur la Hyundai i20 R5 #18 aux couleurs de Gordon Xplosion, Coyote Belgium, Instore et Jardiparc, Guillaume Dilley et André Leyh font partie des outsiders du Ypres Rally, qui débutera ce jeudi par la Qualifying Stage. Les deux hommes veulent aborder la sixième épreuve du Championnat de Belgique, l’une des plus prestigieuses, avec humilité… mais pas sans ambition pour autant !

C’est l’un des rendez-vous majeurs du rallye belge. Le dernier week-end de juin, le Ypres Rally prend ses quartiers dans le Westhoek et réjouit les passionnés des épreuves routières. Pas seulement en Belgique, mais aussi au-delà des frontières de notre Royaume. S’il ne fait plus partie du Championnat d’Europe, le Ypres Rally n’en reste en effet pas moins très international, notamment avec sa présence cette année dans les calendriers du Tour European Rally et du Championnat de Grande-Bretagne de la spécialité.

C’est dans ce contexte hautement compétitif que Guillaume Dilley et André Leyh tenteront de se distinguer dès ce jeudi. A bord d’une Hyundai i20 R5 préparée par le Burton Racing, ces deux-là partiront avec un statut d’outsiders… qui espèrent bien créer la surprise. « Ce sera notre troisième apparition cette année à bord de cette Hyundai », explique Guillaume. « Au Rallye de Wallonie, nous nous battions pour la deuxième place quand nous avons rencontré un problème de potentiomètre. Avec l’accélérateur qui restait parfois bloqué à fond, j’ai perdu un peu de temps et j’ai terminé au pied du podium. Au Rally van Wervik, une épreuve régionale où le plateau était plutôt relevé, je me suis imposé malgré une perte de temps d’environ 30 secondes, conséquence d’un souci de pompe à essence. Ça m’a permis de prendre confiance. Mais Ypres, ce sera forcément autre chose ! »

Dilley-Leyh Hyundai i20 R5 YPRES-LDans le Westhoek, le jeune Brabançon de 26 ans portera les couleurs d’un nouveau sponsor. « Je voudrais remercier Gordon Finest Beers de rejoindre mes partenaires habituels », explique celui qui sera aussi soutenu par Coyote Belgium, Instore et Jardiparc. « Il y avait une volonté de Gordon d’être présent sur un événement dans la partie nord du pays, ce qui n’était apparemment pas possible avec François Duval, leur pilote traditionnel. Ce rallye leur convient bien, non seulement par sa géographie, mais aussi parce que cela se fait dans de bonnes conditions. Avec la présence de Thierry Neuville, Hyundai sera une marque très exposée à Ypres. Je pense donc que nos partenaires devraient bénéficier de belles retombées… et nous ferons le maximum pour leur offrir en plus un bon résultat. »

Comme au Rallye de Wallonie et à Wervik, Guillaume sera épaulé par André Leyh pour lui donner les notes dans le baquet de droite de la Hyundai i20 R5. « Comme Stéphane Prévot n’est pas disponible à cause de son programme en Asie-Pacifique et en Rallye-Raid, Guillaume a fait appel à moi et j’en suis très heureux », explique le copilote liégeois. « Je connais assez bien Ypres malgré tout, avec une deuxième place en 2014 aux côtés de Cédric Cherain comme meilleur résultat. Mon but sera d’apporter mon expérience à Guillaume. Ypres est un rallye à part ! Plus que nulle part ailleurs, il faut être patient au début et ne surtout pas vouloir forcer le rythme, car la faute éliminatoire n’est jamais loin. Ce sera une course de décantation et, avec le plateau annoncé, je suis convaincu que ça partira très vite… mais que nombreux sont ceux qui ne termineront pas le rallye. A nous d’être à la fois rapides et intelligents ! »

Avec plus de 35 voitures de la catégorie R5 – la catégorie reine en Championnat de Belgique – et des pilotes de renommées internationales présents dans la Cité des Chats, il est difficile de se risquer à un pronostic. « Il y a beaucoup de pilotes, anglais notamment, dont je n’ai aucune idée du niveau sur un rallye comme celui-là », explique Guillaume. « Je vais aborder cette épreuve avec beaucoup d’humilité… et en même temps beaucoup d’impatience ! J’ai la chance énorme d’être au départ avec une voiture de premier plan et je compte bien me battre avec mes armes. J’ai hâte d’être sur le podium de départ… et j’espère qu’on rejoindra également le podium d’arrivée dans une bonne position ! »

La Qualifying Stage, qui permettra de déterminer l’ordre de départ de la première journée, est programmée jeudi à 19h48. Vendredi, les concurrents prendront le départ de la Grand Place d’Ypres à 16h15 pour une première étape de 8 secteurs chronométrés. Samedi, ce sont 12 étapes spéciales qui seront au menu avec un départ à 10h05 et une arrivée vers 22h30. Que ce soit pour la météo ou pour la lutte en tête, ça s’annonce chaud à Ypres !